Le bronzage au bout d’une aiguille?

tanLe melanotan, un composé qui, lorsqu’injecté sous la peau, stimule le bronzage, est en vente sur de nombreux sites Web. Un forum dédié à son usage, melanotan.org, compte des milliers de participants, ce qui est inquiétant étant donné que l’innocuité et l’efficacité de melanotan n’ont pas été proprement évaluées et que son usage n’est approuvé dans aucun pays.

Les abus observés avec le melanotan démontrent les dangers associés à la mise en marché de médicaments qui ont du potentiel au point de vue esthétique. Le melanotan existe sous deux formes: le melanotan I et le melanotan II. Toutes deux sont des analogues synthétiques de l’hormone naturelle qui stimule la production de mélanine, la molécule responsable du bronzage. Des études préliminaires effectuées à partir du melanotan I suggèrent qu’il offre la possibilité de réduire les dommages causés par les rayons UV du soleil et de prévenir les cancers de la peau. Le melanotan I offre de l’espoir aux personnes souffrant de déficiences du système photo-protecteur. Clinuvel, la compagnie australienne qui développe le melanotan I, a obtenu des résultats encourageants dans le traitement de la protoporphyrie erythropoietique, une maladie génétique qui cause des douleurs atroces quand la peau est exposée au soleil. Le melanotan I aurait probablement aidé Hannelore Kohl, la femme de l’ancien chancelier allemand. Après avoir souffert pendant des années d’une allergie aigue au soleil, causée par une réaction à la pénicilline, elle a fini par se suicider, en 2001.

Les études cliniques sur le melanotan II ne sont pas aussi avancées. Mais cela ne saurait tarder. En plus du bronzage, le produit semble avoir un effet sur la fonction érectile et la libido.

Ariel Fenster

Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree

Blog authors are solely responsible for the content of the blogs listed in the directory. Neither the content of these blogs, nor the links to other web sites, are screened, approved, reviewed or endorsed by McGill University. The text and other material on these blogs are the opinion of the specific author and are not statements of advice, opinion, or information of McGill.