Quand les tomates sentent la rose

Grâce à la biotechnologie, des chercheurs israéliens sont arrivés à créer une variété de tomates à l’odeur de rose. Pour ce faire, ils ont incorporé dans le fruit le gène qui code pour la production de géraniol une des composantes principales associées au parfum des roses. Dans un test à l’aveugle réalisé auprès de consommateurs, la plupart des sujets sont arrivés à reconnaître les tomates à l’odeur de rose. Par contre, seulement un peu plus de la moitié d’entre eux les ont préférées aux tomates conventionnelles. Du côté environnemental, les tomates génétiquement modifiées sont plus riches en terpenoïdes; composés aux propriétés antifongiques et pesticides. Cela devrait se traduire par une plus longue durée de conservation et une diminution dans l’utilisation d’insecticides. Mais il y a peut être un prix à payer du point de vue nutritionnel. Ces tomates ont des niveaux appréciablement moins élevés d’antioxydants potentiellement bénéfiques tels que le lycopène. Ce qui d’ailleurs rend les tomates moins rouges, c’est-à-dire plus…roses.

 

Ariel Fenster

Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree

Blog authors are solely responsible for the content of the blogs listed in the directory. Neither the content of these blogs, nor the links to other web sites, are screened, approved, reviewed or endorsed by McGill University. The text and other material on these blogs are the opinion of the specific author and are not statements of advice, opinion, or information of McGill.