Les orchidées qui se font passer pour des abeilles

Les phéromones sont une classe de molécules utilisée par les insectes comme moyen de communication. Une de leurs fonctions principales est d’agir comme attirant sexuel, normalement par la femelle de l’espèce pour signaler sa présence au mâle. Celui-ci est capable de capter des quantités infimes de molécules, de l’ordre du trillionième de gramme, à des distances allant jusqu’à dix kilomètres. Un des aspects particulièrement intéressants des phéromones, c’est qu’elles sont très spécifiques. Chaque espèce produit sa propre

phéromone. Ceci est important pour éviter des croisements involontaires. Mais une étude de l’Université Cornell aux États-Unis vient de montrer que les orchidées sont capables de déjouer ce système de précaution pour satisfaire leurs propres besoins de reproduction. Les chercheurs ont révélé que les orchidées synthétisent un cocktail de molécules capables d’imiter la phéromone émise par l’abeille femelle. Elles utilisent ce mélange pour attirer l’abeille mâle dont la présence est essentielle à la pollinisation. Mais ce qui est particulièrement fascinant dans toute cette histoire, c’est que la mixture produite par les orchidées est plus efficace que la phéromone elle-même, les abeilles mâles délaissant leurs femelles pour prendre rendez-vous avec les orchidées. Vraiment, le comble de la tromperie.

Ariel Fenster

Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree

Blog authors are solely responsible for the content of the blogs listed in the directory. Neither the content of these blogs, nor the links to other web sites, are screened, approved, reviewed or endorsed by McGill University. The text and other material on these blogs are the opinion of the specific author and are not statements of advice, opinion, or information of McGill.