La science à son meilleur

loutresJe suis toujours fasciné par l’ingéniosité de certains scientifiques. Un groupe de chercheurs du Centre de recherche environnementale de Leipzig, en Allemagne, cherchait à résoudre un problème : comment déterminer l’identité des loutres qui volent le poisson des aquaculteurs de la région? La loutre, une espèce en voie d’extinction en Europe, est maintenant protégée. Par conséquent, le gouvernement de la Saxonnie indemnise les fermiers pour les dommages causés par ces animaux quand ils viennent se servir dans les parcs à poisson de la région. Mais pour calculer le montant des paiements à effectuer, le gouvernement avait besoin de déterminer le nombre et l’identité des loutres responsables, ce qui n’était pas facile car les loutres sont très difficiles à observer. Les chercheurs se sont tournés, ou plutôt penchés, vers une solution originale : l’analyse des crottes déposées par les loutres, jusqu’à 30 fois par jour, pour marquer leur territoire. Le profil ADN de ces crottes offre en effet une signature unique qui peut être utilisée pour identifier de manière absolue chaque individu. Les chercheurs ont passé plus de deux ans à comparer les différents types de crotte en fonction de leur consistance et de leur âge afin de déterminer quels échantillons offrent les meilleurs indices. Une fois ce travail de préparation terminé, ils ont analysé de manière systématique toutes les crottes trouvées répondant aux mêmes critères de « qualité ». Appliquant une méthode statistique au nombre « d’échantillons » trouvés appartenant au même animal, les chercheurs ont pu ainsi déterminer le nombre de loutres qui attaquent chaque étang à poisson; permettant ainsi une juste compensation pour les aquaculteurs.

Ariel Fenster

Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree

Blog authors are solely responsible for the content of the blogs listed in the directory. Neither the content of these blogs, nor the links to other web sites, are screened, approved, reviewed or endorsed by McGill University. The text and other material on these blogs are the opinion of the specific author and are not statements of advice, opinion, or information of McGill.