Qu’en est-il du français à McGill? Un aperçu.

Le drapeau français avant qu’il soit remplacé par la Tricolore après la Révolution. D’éventuelles ressemblances au drapeau du Québec sont entièrement fortuites.
Source: rgbstock.com

Je m’étais, alors que je commençai à écrire pour ce blog, promis d’écrire un “post” sur deux en français. Cette ambition se fondait sur une double motivation: d’abord, celle de faire justice à une audience forcément diverse, souvent bilingue, et en partie francophone. Ensuite, je souhaitais renouer avec la rédaction du français, qui s’est faite rare au cours d’années passées à poursuivre des études en anglais.

Malheureusement, la deuxième motivation a rapidement eu raison de la première, et pas dans le sens désiré: dur de se forcer à écrire en français alors que l’on passe ses journées à lire et à rédiger en anglais. Mon ambition s’est donc bien vite estompée, et mes “posts” ont, jusqu’à ce jour, tous été en anglais. Mais il n’est jamais trop tard! – d’autant plus que Guillaume vient de publier son premier post en français, ce qui m’a encouragé à renouer avec mon ancienne promesse. Mais le français – parlons-en, justement. Qu’en est-il du français à McGill? Est-il pratiqué? Quelle est sa place, de droit et d’usage? Questions linguistiques, questions culturelles, questions politiques même (ou surtout!?) – ci-dessous, un aperçu, forcément personnel.

(more…)

On sirens and safe-rooms: A letter to all those affected

History always felt to me like something of the remote past, something significant that others have lived and that we learn about years and decades later. Growing up, I always saw myself as living in a time where nothing “historical” happened – no World Wars, no “walls” being built, no worldwide economic crash. Learning about history in school, I perceived life – mine, my family’s and my country’s – as calm and historically uneventful. History was, to me, very distinct from the present. I think it was when 9/11 occurred, during my early teenage years, when I first fully grasped that history and the present are very much intertwined. Since then, I would often ask myself, “Will my kids one day read about this in their history textbooks?“, and would try to imagine events of my timeline as “history” for people to come.

(more…)

Blog authors are solely responsible for the content of the blogs listed in the directory. Neither the content of these blogs, nor the links to other web sites, are screened, approved, reviewed or endorsed by McGill University. The text and other material on these blogs are the opinion of the specific author and are not statements of advice, opinion, or information of McGill.