Un mois à Equitas

Par Jeanne Mageau-Taylor

Je n’arrive pas à croire que ça fait exactement 4 semaines que je travaille à Equitas. J’ai réellement fait le saut en regardant mon calendrier. Chaque journée a passé si vite et était littéralement remplie d’apprentissages les plus divers. Voici un court aperçu du début de mon été.

À ce temps-ci de l’année, presque la moitié des employés d’Equitas travaillent à la préparation du Programme international de formation aux droits humains (PIFDH), qui aura lieu du 3 au 23 juin. Cette année, plus de 100 participants (employés d’organisations de droits humains) d’environ 60 pays viendront suivre une formation intensive sur l’éducation aux droits humains au Collège John Abbott, à Sainte-Anne-de-Bellevue. Le but du PIFDH est de renforcer la capacité des organisations de droits humains à mettre sur pied et à mener à terme divers projets d’éducation (campagnes de sensibilisation et de dissémination d’information, création de plateformes d’échange, etc.) qui visent à promouvoir une culture des droits humains.

Le PIFDH en est à sa 33e édition, et c’est définitivement un des programmes les plus intenses et enrichissants qui soient. En tant que stagiaire en éducation, mon rôle durant le dernier mois fut d’aider à la préparation des matériels d’éducation et de rédiger plusieurs analyses statistiques et qualitatives portant sur les caractéristiques des participants et de leurs organisations. J’ai donc mis à jour des textes informatifs sur les organes des Nations Unies ainsi que sur les différents traités internationaux de droits humains; j’ai mis à jour la Communauté virtuelle d’Equitas; j’ai fait de multiples analyses statistiques dont plusieurs membres de l’équipe PIFDH avaient besoin, etc. J’ai aujourd’hui terminé un rapport d’une trentaine de pages qui résume la situation des droits humains dans les pays où travaillent les participants, le tout basé sur leurs expériences et perceptions. Tous ces documents seront remis aux animateurs (les participants sont divisés en 8 groupes, avec un animateur par groupe) afin qu’ils puissent mieux cerner les besoins de leurs participants.

Demain est d’ailleurs le premier des 3 jours de formation des animateurs. Ce sera donc la première fois que je me rendrai dans nos locaux du Collège John Abbott. Ma collègue stagiaire et moi-même serons responsables d’assurer la traduction ainsi que de rédiger des comptes-rendus durant la formation.

Ce qui m’a le plus frappée à Equitas, c’est l’ambiance chaleureuse et le climat d’entraide qui y règnent. Après seulement 2 jours, j’avais déjà rencontré tous les employés et j’avais collaboré avec plusieurs d’entres eux. C’est une organisation où il fait bon vivre et où la conviction pour la cause des droits humains est palpable. Chacun travaille d’arrache-pied et ne ménage pas les efforts afin de mener à bien des projets créatifs et participatifs.

J’espère que tout va bien de votre côté et que vous rencontrez des gens incroyables! Je vous tiendrai au courant du déroulement de la formation des animateurs ainsi que du PIFDH, qui s’annoncent tous deux extrêmement stimulants!

Blog authors are solely responsible for the content of the blogs listed in the directory. Neither the content of these blogs, nor the links to other web sites, are screened, approved, reviewed or endorsed by McGill University. The text and other material on these blogs are the opinion of the specific author and are not statements of advice, opinion, or information of McGill.